La tensiométrie est une technique structurée, qui permet de piloter l’irrigation, c’est-à-dire d’ajuster la disponibilité en eau, premier facteur de production. La technique permet d’intervenir et s’adapter en permanence au contexte sol/plante/climat/hydraulique, en répondant en temps réel à la question ouverte : Quand et Combien irriguer ?

La tensiométrie permet d’observer le comportement des sols cultivés : sur une même parcelle de limon argileux profond, coupée en deux, suite à une succession quinze ans auparavant, se retrouve par hasard exactement la même culture d’oignon tardif des 2 côtés. Un suivi tensiométrique à l’identique est effectué pour le compte de chacun des exploitants, qui sont restés dans la même structure de commercialisation. L’année est favorable. Un côté produit 82 tonnes avec 4 irrigations et l’autre, 78 tonnes avec 7 irrigations. Le premier est sur des rotations et des pratiques très orientées « structure du sol » , l’autre étant en rotation légume industrie et pratiques défavorables.

Nous consacrons une vidéo à l’observation tensiométrique du comportement hydrique des sols cultivés, conséquences de leur texture et structure.

 

 

 

 

Fermer le menu
×